Démarche et archives

Étape 1: Lancement de la démarche de consultation

Le lundi 31 août 2015 marquait le coup d’envoi de la démarche d’urbanisme participatif menée par Percolab et Matière Brute. Pour cette occasion, le maire et les élus de l’arrondissement était accompagnés de plusieurs représentants des mondes communautaire et des affaires de Saint-Henri.

Communiqué

Étape 2: Événement dans la rue

Les 11 et 12 septembre 2015, l’Arrondissement est allé à la rencontre des citoyens et des commerçants, directement dans la rue Notre-Dame! Plus d’une centaine de personnes ont accepté de répondre aux questions des animateurs et de donner leurs commentaires quant au réaménagement projeté. Les gens connaissent bien l’histoire de leur rue et ont des idées claires à mettre de l’avant pour le quartier, qui se cherche une identité selon plusieurs!

De nombreux points de convergence ressortent déjà des discussions et du sondage réalisé en ligne. Les gens souhaitent notamment améliorer la propreté et le verdissement, de même que l’expérience commerciale et piétonnière, par exemple à l’intersection de Notre-Dame et de Rose-de-Lima. Plusieurs sont aussi attachés à l’esprit de Saint-Henri, à son caractère historique et aux petits commerces. Ils veulent d’ailleurs que le maximum soit fait pour minimiser les impacts des travaux sur le quotidien des commerçants.

Voyez ci-dessous les réponses obtenues pendant cette activité.

Question 1: Qu’est-ce que vous faites sur la rue Notre-Dame, normalement?

    • J’y habite
    • Je fréquente les commerces
    • Des courses, c’est ma destination principale pour les achats de proximité
    • Du vélo et je me promène
    • J’y marche (de la maison au métro principalement). Aussi, je fréquente les commerces et boutiques, surtout les restaurants, café et boulangerie.
    • Prendre une marche, courses ( IGA, Jean-coutu) découvrir de nouveaux restos, etc.
    • Je magasine, je me balade, je prends un café, un verre….

Question 2: Qu’est-ce que la rue Notre-Dame signifie pour vous?

    • Rue commerciale et dynamique qui se revitalise petit à petit.

Question 3: Qu’est-ce que la rue pourrait devenir?

Une rue qui compte pour les habitants. Un lieu de promenade accueillant, un lieu de rencontre, une destination de commerces de proximité. Pour l’instant l’occasion est manquée, c’est en passe de devenir un lieu de rendez-vous pour les gens extérieurs. Oser etre a avant-gardiste avec des projets novateurs, le quartier bouge et lrs gens s’impliquent

Question 4: Quand on dit « La Dame se refait une beauté », qu’est-ce que ça évoque pour vous?

    • Possibilité de moderniser l’artère principale du quartier St-Henri.
    • Arriver au 21e siècle. Un aménagement de classe mondiale et une rue active.

Question 5: Il faut absolument GARDER...

    • Restaurants. Commerces de proximité.
    • Les lampadaires pour conserver l’ambiance chaude/tamisée
    • Le paysagement, les saillies de trottoir et les traverses sécurisées
    • La diversité
    • Tout devrait être changé
    • L’accessibilité pour les petits commerçants (ex. Café St-Henri)
    • Trouver un moyen de conserver les petits commerçants qui font la richesse et la diversité de l’offre commerciale de la rue Notre-Dame afin d’éviter que les grandes chaînes s’y installent.
    • Le côté rural des bâtiments, l’histoire du quartier est importante. Il faut éviter a tout prix les rénovations modernistes.
    • Faire attention a l’urbanisme en général, uniformiser le type d’enseignes et le mobilier urbain.
    • Les traverses de piétons et les arbres/parcs
    • Faciliter de déplacement à pied et par transport en commun.

Question 6: Vous souhaitez voir DISPARAÎTRE...

    • Locaux vacants. Bâtiments délabrés. Commerces aux activités douteuses.
    • La saleté
    • Les graffitis  »non artistiques »
    • Les autos qui roulent trop vite
    • Du stationnement sur rue
    • Les nids de poules, les locaux vides qui sont sales et pleins de tags, trop de stationnements et pas assez de saillies et des passages pour piétons.
    • La saleté, les édifices abandonnés, les commerces défraîchis, les passages obligés dans des groupes de fumeurs devant les bars…
    • Les déchets, surtout à proximité des bars.
    • Les salons de massages érotiques
    • Les édifices plus délabrés
    • Un peu de béton…..

Question 7: Vous aimeriez voir apparaître la NOUVEAUTÉ suivante...

  • Verdissement. Aménagement moderne (éclairage, zone piétonne). Piste cyclable.
  • De la verdure
  • Des poubelles qui ne brisent pas
  • Des espaces de rencontres
  • Une infrastructure cyclable intelligente
  • Bandes cyclables en diminuant la largeur des voies au minimum (10pieds). Des bulles de lumières comme sur Wellington et plus de verdure.
  • De la verdure / des arbres, une meilleure visibilité à la sortie des rues qui donnent sur Notre-Dame pour les automobilistes (élargir les trottoirs sur le coin des rues par exemple, pour une meilleur sécurité de tous les usagers), plus de passages piétons et des meilleurs indications pour indiquer aux voitures de s’arrêter.
  • Des espaces favorisant les manifestations culturelles (artistes de rue ou autre).
  • De l’art public, de l’art mural, etc.
  • Des trottoirs élargis à la sortie des rues croisant Notre-Dame qui empêcheraient les voitures de se stationner près des rues perpendiculaires, permettant ainsi une meilleure visibilité aux automobilistes et par le fait même une meilleure sécurité de l’automobiliste et des piétons (ex. tourner sur la rue Notre-Dame à partir de la rue Bourget est vraiment dangereux puisqu’on ne voit pas les voitures arriver et on doit s’avancer plus loin que l’arrêt, empêchant ainsi les piétons de traverser la rue.
  • Plus de plantes, d’arbres, plus de terrasses pendant l’été, des équipements qui fonctionneraient a l’énergie solaire

Question 8: Les considérations de l’arrondissement que vous considérez comme importantes...

    • Le verdissement
    • Plus de mobilier (comme des bancs)
    • Des supports à vélos quatre saison
    • Des zones dédiées aux manifestations artistiques
    • Des éléments technologiques (comme le WiFi ou autres)

Question 9: Vos questions pour l’arrondissement, en lien avec le réaménagement de la rue Notre-Dame?

Comment pensez-vous protéger les commerçants pendant les travaux? Projet du genre terrasse rouge sur St-Denis? Prévoyez vous réaménager l’intersection Rose-de-lima et Notre-dame? C’est dangereux, pas beau et confus pour les piétons.

Est-ce possible de mettre une emphase sur la revitalisation et la remise en état des édifices abandonnés, tout en laissant une chance aux commerces locaux de venir s’établir dans le quartier? (en évitant les chaînes comme le Tim Hortons, on favorise le caractère distinct de l’arrondissement)

Étape 3: Atelier d’idées

Afin de faciliter la participation du plus grand nombre, nous avons tenu un atelier participatif dans les locaux de Famijeunes (3904, rue Notre-Dame Ouest), à deux moments différents dans la journée du 1er octobre 2015 : de 9h à 12h et de 18h à 21h. Ces ateliers ont été conçus de manière à aider les participants à se connecter entre eux, à exercer leur créativité et à partager leurs idées. Pour aider les participants à intégrer la complexité du projet sans être experts, des outils sur mesure ont été développés, notamment pour faciliter l’appréciation des contraintes et des défis de l’échelle. Parmi les outils les plus puissants, notons l’efficacité des cartes à l’échelle 1:100 et de différentes bandelettes de papier qui aident à identifier les largeurs de voie de circulation, de trottoir, de voie cyclable, etc.

Étape 4: Le concept

Une affiche présentant des esquisses de concepts a été développée pour chacun des quatre enjeux : les entrées, les trottoirs, la circulation et la nature. Les participants ont été invités à commenter et à bonifier ces différents scénarios en exprimant notamment ce qui était important pour eux. Pour cette activité, nous avons mis en place trois moyens de participer:

1.Des affiches et des boîtes de participation ont été installées à la Caisse populaire, à la Banque Nationale et au bureau de l’arrondissement;

2.Une soirée « drop-in » a été organisée dans les locaux de Famijeunes le 20 octobre 2015 de 18h à 20h (avec maire, l’équipe de consultants et des employés de la ville);

3.Les croquis ont été affichés sur le site web participatif avec un espace pour recueillir les commentaires.

Étape 5: Le dévoilement du concept

Le mardi 6 septembre 2016, les représentants des médias, les commerçants, les groupes communautaires et les membres du comité de projet était invités au dévoilement du concept retenu pour le réaménagement de la rue Notre. Le maire du Sud-Ouest, Benoit Dorais, en compagnie de Lionel Perez, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal et de Lynda Brault, directrice générale de la Société de développement commercial du Quartier du canal ont présenté au public la perspective du futur parc du Bonheur-d’Occasion de même que le plan d’ensemble de la rue.

Une bande dessinée réalisée pour l’occasion par Tania Mignacca, la créatrice de Ponto le cône sympathique, complète le triptyque, que l’on peut admirer au coin des rues Notre-Dame et Rose-de-Lima. Allez faire un tour et essayez de trouver où se cache Ponto dans l’image!

Lire le communiqué complet

Album photos

Étape 6: Début des travaux

footer_notredame2